logo-ulb

Création d’un diplôme inter-universitaire d’électrocardiographie : ULB et Université de Douala

Cameroun

Objectif

Améliorer la prise en charge des maladies cardiovasculaire au Cameroun

Coordinateur(s)

Nicolas Preumont, Daniel Lemogum

Partenaire(s)

ULB-Hôpital Académique Erasme, Pr Philippe van de borne. Drs Felcité Kamdem, Christian biholong et Aimé Bonne (Université de Douala-Cameroun).  Fondation Camerounaise du Cœur, Institut de Cardiologie du Cameroun, African foundation

Période

2018 - 2019

Présentation du projet

Le Cameroun, à l’instar de la plupart des pays Africains, fait face à une explosion croissante des maladies cardiovasculaires (maladie coronarienne, accidents vasculaires cérébraux, troubles du rythme cardiaque, mort subite, cardiopathies hypertensives,…)  responsables d’une morbi-mortalité considérable  attribuée à la transition démographique et épidémiologique. Si globalement, la prise en charge curative des maladies cardiovasculaires reste onéreuse pour les pays Africains en raison du contexte de pauvreté et du coût prohibitif des outils diagnostiques et  thérapeutiques, force est de constater que l’électrocardiogramme (ECG) s’est révélé être un  outil diagnostique simple, accessible et efficace pour le diagnostic et la prise en charge de nombreuses pathologies cardiaques. Toutefois, son usage à bon escient impose une formation appropriée et adéquate  des médecins et infirmiers.  Au Cameroun seuls les cardiologues du reste peu nombreux par rapport aux besoins de la population,  disposent du matériel et des compétences nécessaires pour la réalisation et la lecture des ECG. Cette situation contraste donc énormément avec les besoins actuels et futurs de couvrir la population des conséquences désastreuses des affections cardiovasculaires. Comme dans le cas de toute autre procédure diagnostique médicale, l’utilisation appropriée de cet outil et l’établissement de diagnostics corrects exigent un niveau de compétence médicale rigoureux qui doit être reconnu par l’Université. C’est dans cette optique que l’Université Libre de Bruxelles (ULB) et la Faculté de médecine et des Sciences Pharmaceutiques (FMSP) de l’Université de Douala, ont décidé de mettre sur pied ce DIU d’ECG.