logo-ulb

Institutionnaliser la démarche évaluative au service des politiques de santé au Burkina Faso

Burkina Faso

Objectif

Ce projet vise à contribuer à l’amélioration des politiques de santé publique au Burkina Faso, en renforçant l’institutionnalisation d’une pratique évaluative de qualité dans le secteur de la santé.

Coordinateur(s)

  • Elisabeth Paul, chargée de cours à l'Ecolde de santé publique

Partenaire(s)

  • Olivier Sossa (Université de Ouagadougou II)
  • Catherine Fallon (Université de Liège)
  • Théophile Sanon et Gautier Tougri (Ministère de la santé du Burkina Faso)

 

Période

1er janvier 2020 – 31 décembre 2022

Il s’agit d’un projet de recherche pour le développement (PRD) financé par l’ARES-CCD et réunissant des partenaires académiques et professionnels de la santé et de l’évaluation. La question de recherche principale investiguée est la suivante : Comment améliorer les différents aspects de la pratique évaluative (conception et coordination, qualité scientifique et méthodologique, utilisation) dans le secteur de la santé au Burkina Faso ? Elle se décline en plusieurs sous-questions :

  • Quels sont les acteurs impliqués dans l’évaluation des politiques de santé (y compris aux niveaux local et régional), leurs capacités, leurs intérêts et leurs interrelations ?

  • Quelle est la qualité scientifique et méthodologique des évaluations existantes, quelles en sont les principales faiblesses récurrentes, et comment adapter les approches évaluatives aux défis de la complexité du secteur de la santé ?

  • Au niveau de la qualité de la démarche, comment sont utilisés les résultats des évaluations et les données probantes pour la prise de décision stratégique et l’allocation des ressources ?

  • Comment améliorer les processus de suivi-évaluation et leur utilisation à des fins de prise de décision, et donc institutionnaliser la pratique évaluative à tous les niveaux du secteur de la santé ?